En constante baisse depuis plusieurs années, les taux des crédits immobiliers devraient encore décroitre au cours de l'été qui vient de commencer. Selon les prévisions et les avis de plusieurs experts du domaine, ces taux qui ont déjà atteint les niveaux les plus bas de leur histoire, pourraient encore chuter dans les prochaines semaines et les mois à venir. Cette nouvelle baisse des chiffres qui devrait se concrétiser au plus tard durant le mois de Septembre, devrait amener lesdits taux en dessous de la barre des 1%. Dans le cas où ces prévisions des experts se concrétiseraient, il s'agirait de nouveaux records dans l'histoire du crédit et de l'emprunt en France. Mais pourquoi observe-t-on actuellement une chute constante des taux des crédits immobiliers ? Quels sont les avantages que procure cette situation au secteur dudit crédit ? Comment tout ceci impacte-t-il concrètement les particuliers que sont les ménages et les entreprises ? Les réponses à ces questions dans le présent article.


Des taux qui baissent quand les délais se rallongent

Depuis la fin de la grande crise économique de 2008 qui a fait régresser la croissance mondiale, les banques ont opté pour de progressives mais constantes et continues baisses des taux d'intérêts des crédits qu'elles octroient à leurs différents clients. Cette mesure dont le but était essentiellement de soutenir l'activité économique et de relancer la croissance, a été appliquée aussi bien aux états, aux entreprises qu'aux ménages et individus. Si pour les crédits à court et moyen terme, la baisse n'a pas été totalement vertigineuse, elle l'a été pour les crédits de longue durée. Au début du mois de Juin de cette année 2019, alors que l'Etat français contractait des emprunts sur dix ans et plus à des taux nuls, voire négatifs, les crédits à long terme des particuliers étaient eux, compris entre 1% et 1,5% suivant que les délais de remboursement fussent de 10, 20, ou 30 ans. Ces crédits de longue durée des particuliers qui, dans la réalité sont surtout des crédits immobiliers ont vu leurs taux décroitre de jour en jour, d'année en année et ceci presque sans discontinuité. Selon les experts du domaine interrogés sur la question, les prévisions annoncent que ces crédits immobiliers verraient leurs taux passer en dessous de la barre des 1% au cours de l'été de cette année 2019. Le courant du mois de Septembre est le dernier délai donné par ces analystes pour être celui après lequel, les taux se normaliseraient et s'uniformiseraient autour du chiffre de 1%. Dans tous les cas, cette diminution record des crédits immobiliers, est un des grands incitateurs des particuliers à la contraction d'emprunts pouvant leur permettre d'acquérir des maisons, des immeubles, des propriétés et autres biens immobiliers. Il est donc normal de remarquer que la principale conséquence induite par ces crédits de longue durée accordée aux petits consommateurs particuliers soit une massive acquisition de biens. immobiliers par les bénéficiaires desdits crédits.


Une concurrence entre banques qui avantage les clients

Sorties quelque peu perdantes de la crise de 2008, les banques et établissements financiers n'ont pourtant pas vu leur nombre diminuer. Même si certaines d'entre elles ont été obligées de faire racheter leurs dettes par d'autres structures (notamment les Etats), la plupart de ces structures bancaires n'ont dans la réalité pas fait de bilans déficitaires mais juste des chiffres d'affaires inférieurs à leurs performances prévues à l'époque. Malgré donc la crise, l'effectif des banques et sociétés financières sur le marché s'est accru, augmentant ainsi la concurrence dans le domaine. Obnubilées par l'envie de gagner de nouveaux clients tout en fidélisant ceux déjà présents, les institutions bancaires et financières ont développé de nombreuses astuces et stratégies commerciales parmi lesquelles on peut citer la baisse des taux d'intérêt. Prêtes à réduire leurs marges bénéficiaires, les banques n'ont cesse de proposer des offres de plus en plus alléchantes et intéressantes pour les particuliers. C'est pourquoi les crédits de longue durée, notamment les crédits immobiliers ont vu leurs taux décroitre d'année en année jusqu'à atteindre leurs chiffres actuels. Même si certains analystes pensent que cette politique de baisse des taux finira par prendre fin, la plupart des acteurs du secteur affirment que la tendance n'est pas prête de s'inverser avant quelques temps. En attendant donc que le marché arrive à nouveau à saturation et que les taux d'emprunt ne recommencent à augmenter, les particuliers que sont les entreprises, les ménages et les individus sont invités à profiter de la situation pour acquérir des biens immobiliers


Faites confiance au simulateur de crédit immobilier

Face à la multitude d'offres et de propositions que font les banques et établissements financiers, il est facile de s'embrouiller et de se retrouver dans l'embarras de choix. Cet embarras de choix peut vous rendre réticent à contracter un emprunt, surtout si vous ne faites plus confiance aux banquiers dont la réputation reste altérée auprès de la majorité des consommateurs particuliers d'emprunt. C'est pourquoi le site français monbien.fr a pensé à un simulateur de prêt immobilier. Logiciel gratuitement consultable sur internet, le simulateur de prêt immobilier est une calculette programmée pour vous fournir très rapidement les informations devant vous permettre de faire votre choix en toute connaissance de cause, et ceci sans même être un connaisseur des méthodes de calcul des données d'emprunt. Comportant quatre cases que sont le montant du crédit, le taux d'intérêt, le taux d'assurance, et la durée de remboursement, le simulateur de crédit immobilier vous permet de connaitre les montants de vos mensualités afin de vite savoir si le crédit qui vous est proposé vous est adapté. Facile à utiliser, gratuit et non contraignant, le simulateur de monbien.fr est l'outil idéal qu'il vous faut pour déterminer le coût de votre crédit. Les offres des banques n'ont jamais été aussi basses, et il est certain qu'elles ne resteront pas ainsi de façon indéterminée. Il vaut mieux donc profiter de la situation pour contracter les emprunts devant vous permettre d'acquérir des biens immobiliers. Si vous êtes réticents par peur d'être floué, fiez vous à la calculette de prêt immobilier de monbien.fr. Cet outil vous aidera à connaître les mensualités potentielles de votre crédit immobilier et votre durée d'emprunt idéale avant de le contracter. L'objectif étant que vous arriviez à déceler dans la multitude d'offres proposées, celle qui vous est le mieux adaptée.