surface-habitable
 
Conformément à l’article R. 111-2 du Code de la construction et de l’habitation, la surface habitable désigne la surface de plancher construite à laquelle sont soustraites les surfaces occupées par les murs, les marches, les cloisons et les escaliers sans oublier les fenêtres et les embrasures de portes. Dans le calcul de la surface habitacle sont exclues les superficies des caves, des combles sans aménagement, les garages, les vérandas, les terrasses, etc … ainsi que toutes les locaux dont la hauteur est en dessous de 1,80 mètres. 
 
Connaître la surface habitable précise de son bien immobilier est impératif pour toute transaction immobilière, qu’il s’agisse d’une vente ou d’une location. De ce fait, savoir la calculer et en comprendre les particularités est un atout majeur pour tout propriétaire. Au moment de l’acquisition d’un bien immobilier, différentes règles relatives à sa surface s’appliqueront. Parmi ces règles figurent celles relatives à la surface habitable maison individuelle par exemple. Les modalités de calcul surface habitable seront également à connaître. Aussi désignée sous le terme de loi Boutin surface habitable, cette surface habitable maison ou appartement possède des différences techniques et juridiques notables avec la superficie privative connue également sous le terme de Loi Carrez dont les caractéristiques seront détaillées plus loin. 
 
Outre la bonne interprétation de cette définition surface habitable, il faut savoir que la surface habitable est l’un des paramètres de calcul de la taxe foncière et de la taxe d’habitation.
 
De fait, être capable de réaliser le calcul surface habitable et savoir de quelle façon il est possible d’évaluer la surface habitable maison seront des atouts majeurs. De même, il faudra appliquer précisément les dispositions décrites dans la définition surface habitable sans commettre certaines erreurs. A ce titre, faire appel à un diagnostiqueur spécialisé dans la surface habitable calcul pour calculer surface habitable peut être une excellence solution. 
 
 

1) Surface habitable, pourquoi la calculer ?

Connaître sa surface habitable : Un atout pour le propriétaire
 
Qu’il s’agisse de la surface habitable garage, de la veranda surface habitable ou de la surface habitable placard, la bonne connaissance de cette donnée sera déterminante pour évaluer le prix du bien.
 
Le calcul surface habitable sera indispensable lors de certaines opérations immobilières. Ce sera le cas pour une location d’habitation vide ou meublée ou pour l’achat d’un logement en l’état futur d’achèvement (VEFA).
 
Pourquoi et comment calculer une surface habitable comme par exemple la surface habitable maison ? Voilà une question que se posera nécessairement tout propriétaire d’un bien souhaitant le mettre en location ou le vendre. Conformément à la definition surface habitable, le calcul surface habitable s’exprime en mètre carrés. Il est obligatoire pour certaines transactions immobilières. Plutôt que de savoir comment calculer la surface habitable de son bien ou se lancer soi-même dans le calcul surface habitable maison individuelle, le plus simple sera de louer les services d’un expert en surface habitable calcul. En cas d’erreur, c’est sa responsabilité professionnelle qui sera alors engagée. A ce titre, la definition surface habitable doit être bien comprise et appliquée à la lettre. 
 
Des cas particuliers pour un calcul juste de la surface habitable maison
 
Avant de se lancer dans le calcul surface habitable maison individuelle, mieux vaut avoir connaissance de certains cas particuliers dont celui concernant la vente des maisons.
 
A l’exception des maisons neuves, la mention de la surface habitable maison n’a pas un caractère obligatoire et aucun autre mesurage comme la surface utile ne sera exigé selon la loi Boutin surface habitable. Selon la surface habitable définition, la surface habitable est mesurable en mètres carrés. Toutefois, la surface en m² généralement indiquée sur les annonces immobilières n’est pas toujours une donnée fiable et compréhensible pour le potentiel acheteur.
 
A titre d’illustration, dans le cas de la vente d’une maison d’une centaine de mètres carrés en vente, il sera impossible pour le potentiel acquéreur de savoir si ces mètres carrés correspondent bien à un calcul surface habitable juste. Ce sera notamment dans ce genre de situation qu’il sera vivement recommandé, en terme de transparence et selon que l’on soit vendeur ou acheteur, de bien préciser ou de faire préciser de quel type de surface il est question.
 
De cette façon, lorsque l’acheteur et le vendeur évoqueront la surface habitable placard, la surface habitable garage ou la veranda surface habitable, ils se baseront chacun sur les mêmes données.
 
Les conséquences d’une évolution de surface habitable 
 
Le propriétaire des lieux doit aussi savoir, selon la définition surface habitable et dans le cadre du calcul de la surface habitable de son bien, que chaque aménagement de pièce fera augmenter sa surface habitable maison.
 
L’accroissement de la surface habitable maison individuelle entraînera bien évidemment une augmentation du montant de la valeur locative cadastrale du bien et, par la même occasion, des taxes foncières à acquitter.
 
Quoiqu’il en soit, il ne faudra pas confondre la surface habitable et le mode de calcul surface habitable associé avec la surface loi Carrez. Cette dernière indique la superficie privative d’un lot ou d’une fraction de lot de copropriété. Dans le cas précis de la loi Carrez, la surface habitable garage, la surface habitable placard ou la veranda surface habitable rentreront en ligne de compte dans le calcul. 
 
 

2) Surface habitable vs Surface loi Carrez

 
Des distinctions d’ordre légal …
 
Tout acquéreur d’un bien immobilier doit être au fait des différences d’ordre technique et légal entre d’un côté la loi Boutin surface habitable et la superficie loi Carrez.
 
Concernant les distinctions d’ordre légal, il faut savoir que la loi Boutin surface habitable devra être calculée à chaque nouvelle mise en vente. Elle permettra de déterminer la surface habitable maison totale, autrement dit celle qui peut faire l’objet d’une habitation effective. Le chiffre obtenu par le calcul de la surface habitable sera systématiquement indiqué sur le bail de location ou sur l’acte de vente. Il faut noter que la loi Boutin surface habitable n’est pas applicable aux locations meublées ni aux locations saisonnières.
 
Au contraire, la loi Carrez, qui va déterminer la superficie privative, ne sera à calculer qu’en cas de copropriété et figurera impérativement sur l’acte de vente dès que la superficie dépassera les 8 m². Ce chiffre va notamment fournir à l’acquéreur la superficie exacte du bien dont il s’apprête à devenir le propriétaire. La loi Carrez ne s’applique pas en l’état ni aux biens sur plan ni aux maisons individuelles. 
 
… et technique
 
Dans le domaine purement technique, là aussi, les distinctions entre la loi Boutin surface habitable et la loi Carrez sont très nettes.
 
En ce qui concerne la loi Carrez, celle-ci, contrairement à la surface habitable définition, va s’attacher à calculer les planchers des locaux clos et couverts auxquels seront soustraits les murs, les cages d’escalier ou encore les fenêtres. Le périmètre d’application de cette loi n’intègre pas les locaux d’une hauteur inférieure à 1m80.
 
La définition surface habitable au sens de la loi Boutin surface habitable sera très similaire à la différence que celle-ci prendra en compte dans son calcul aussi bien les sous-sols que les combles non aménagés. Pour le particulier souhaitant vendre ou louer son bien, il est impératif de s’assurer que le calcul surface habitable maison individuelle soit correct et en respecte le mode de calcul. Néanmoins, depuis la loi ALUR, le locataire a parfaitement le droit de se retourner contre le propriétaire s’il s’avère que la surface habitable location est inférieure à celle qui est mentionnée sur le contrat de bail, d’où la nécessité de bien calculer surface habitable. 
Lorsqu’il est question de surface habitable, la loi Boutin surface habitable et la loi Carrez ne doivent en aucun cas être confondus. Si la première s’adresse aux logements destinés à la location, la seconde ne concerne uniquement que les logements en copropriété et ne sera employée que pour la rédaction des actes de vente.
 
Comment calculer une surface habitable ? Les règles de calcul surface habitable maison individuelle dans le cadre de la loi Boutin surface habitable sont parfaitement claires et doivent être respectées à la lettre. Afin de mettre son bien en location, il faut calculer surface habitable et bien connaître les espaces qui en sont exclus. Plutôt que se lancer seul dans le calcul surface habitable de son bien en respectant scrupuleusement les règles édictées par la definition surface habitable, une autre solution existe.  Faire appel à un diagnostiqueur qui saura, mieux que quiconque, évaluer la surface habitable location ou la surface habitable maison individuelle dans le cadre d'une vente avec une grande précision.
 
 

3) Calcul surface habitable, attention aux erreurs

Une méthodologie à connaître
 
Comme évoqué précédemment, qu’il s’agisse de la surface habitable garage, de la veranda surface habitable ou encore de la surface habitable placard, une mauvaise interprétation de la définition surface habitable peut être à l’origine d’erreurs de calcul de surface. Pour éviter une telle situation, mieux vaut savoir comment calculer la surface habitable d’un bien immobilier.
 
Pour s’assurer que la surface habitable location ou la surface habitable maison pour une vente soit conforme à la réalité, il est beaucoup plus judicieux de faire appel aux services d’un professionnel en surface habitable qui aura l’expertise et le savoir-faire pour calculer surface habitable avec la plus grande précision.
 
Ce dernier sera également en mesure de procéder à la même évaluation au sujet de la surface privative réelle qui n’est pas une obligation à la différence de ce qu’impose la definition surface habitable. Comment calculer une surface habitable et une surface privative ?
 
Des répercussions en cas d'erreur 
 
Il faut savoir qu’en cas de calcul erroné de la surface habitable location ou de la surface habitable maison individuelle, le locataire ou le futur acquéreur aura tout à fait le droit d’exiger un remboursement ou alors une diminution du loyer. Dans l’hypothèse où la superficie privative « loi Carrez » spécifiée dans l’acte de vente dépasse de 5% minimum la superficie véritable des lieux, l’acquéreur dispose d’un délai d’un an pour demander à ce que la différence entre la surface habitable théorique et réelle lui soit remboursé. Dans le même ordre d’idée, si la surface habitable location est surestimée, le locataire pourra exiger et obtenir une baisse de loyer. Toutefois, la loi Boutin surface habitable ne comporte aucun volet répressif à l’encontre du propriétaire et ce dernier, même s’il s’est pas conforme à la definition surface habitable, ne sera pas dans l’obligation de fournir de justificatif à son locataire. Quoiqu’il en soit, pour louer ou vendre son bien, savoir calculer surface habitable est un impératif. Dans ce contexte, si un simple particulier ne saura pas nécessairement comment calculer une surface habitable, le recours à un professionnel sera une précieuse garantie. A ce titre, un diagnostiqueur possèdera les savoir-faire pour évaluer la surface habitable maison et plus largement pour réaliser n’importe quel calcul surface habitable. 
 
 

3) Surface habitable, faire appel à un diagnostiqueur

Trouver un diagnostiqueur sur comparadiag.fr
 
Pour un particulier, le calcul surface habitable peut facilement relever du casse-tête et savoir comment calculer une surface habitable conformément à la surface habitable définition reste avant tout une affaire de professionnels. Pour avoir la garantie de connaître précisément la surface habitable maison individuelle, le recours à un diagnostiqueur offre l’assurance de ne commettre aucune erreur dans le calcul de la surface habitable.
 
Spécialistes du calcul surface habitable, les diagnostiqueurs disponibles sur le site comparediag.fr seront particulièrement dignes de confiance. www.comparediag.fr permet justement de comparer les différents diagnostiqueurs aptes à effectuer le calcul de la surface habitable dans une ville donnée et cela, en deux clics seulement. Plus besoin de connaître comment calculer la surface habitable de son bien grâce à ce site qui permettra de dénicher la perle rare très facilement. 
 
Un gage de sérieux et de compétence 
 
Ayant une parfaite connaissance des dispositions de la surface habitable définition, ces différents experts seront classés par prix mais d’autres critères figureront sur le site comme les délais d’intervention ainsi que les notes attribuées par les internautes ayant fait appel à eux précédemment.
 
Pour bénéficier d’une prestation de surface habitable calcul au meilleur prix et avec un professionnel pour qui le calcul surface habitable maison individuelle n’a plus aucun secret, ce site offrira l’assurance de dénicher un diagnostiqueur de surface habitable sérieux, compétent et au meilleur prix. Besoin de connaître la surface habitable garage, de la veranda surface habitable ou encore de la surface habitable placard ? Comparediag.fr sera la solution. Autre garantie offerte par le site pour se faire assister dans la surface habitable calcul, chaque professionnel diagnostiqueur qui est référencé dans ses pages dispose d’une certification délivrée par un organisme agrée qui est lui-même mandaté par le Comité Français d’Accréditation (Cofrac). Pour être suffisamment renseigné sur la surface habitable définition et pour comprendre en détails comment calculer la surface habitable de son bien comme par exemple la surface habitable maison, Comparediag.fr sera d’une aide précieuse. Les diagnostiqueurs présents sur le site seront tous hautement recommandables pour toute estimation de surface habitable. Grâce à Comparediag.fr, plus besoin de savoir comment calculer la surface habitable de son bien.