Comme dans un certain nombre de grandes villes françaises, l'attractivité continue de soutenir la demande, qui reste très forte. Toutefois, alors que les prix augmentent souvent en même temps que le volume des ventes, ce n'est pas le cas au Mans.  

Une demande qui augmente lors du deuxième trimestre 2017 ! 

La ville du Mans dispose de nombreux avantages qui lui permettent d'être attractive pour les acheteurs et les investisseurs. En effet, elle dispose avant tout d'une proximité avec la capitale française intéressante puisque grâce à la LGV, la durée d'un trajet entre les deux villes n'est plus que de 54 minutes. De même, la ville accueille un certain nombre d'évènements culturels qui sont liés à la célèbre course des 24 heures du Mans et les nombreux parcs et jardins qu'on y trouve lui ont donné la réputation de deuxième ville verte de France. Ces différents facteurs contribuent au rayonnement de la ville et lui permettent d'enregistrer une demande de logement en progression au deuxième trimestre 2017, d'après Ouestfrance-Immo.com. Ainsi, les recherches effectuées dans cette période et concernant les maisons au Mans ont augmenté de 3% tandis que celles effectuées sur les appartements ont augmenté de 19,4%. Cette augmentation de la demande n'est pas très étonnante puisque le même phénomène se constate dans d'autres villes importantes. Effectivement, c'est la baisse des prix qui interpelle car ces derniers ont augmenté dans beaucoup de villes lors du deuxième trimestre 2017. Aujourd'hui, le prix médian du mètre carré dans l'ancien au Mans est de 1 788 euros pour les maisons et de 1 409 euros pour les appartements. 

Presque la moitié des habitants au Mans sont propriétaires de leur logement ! 

Alors que les taux faibles d'intérêt sont favorables à l'achat et l'investissement, il s'avère que 46,3% des logements du Mans sont déjà occupés par leur propriétaire. Ainsi, on constate que la part de locataires dans la ville est un peu plus élevée puisqu'elle s'élève à 53,7%. Les maisons qui sont le plus souvent vendues sont les maisons caennaises de 5 pièces, d'après l'Insee. Ces dernières se vendent à 1 751 euros par mètre carré pour des surfaces comprises entre 80 et 120 mètres carrés. Au mois d'août 2017, le prix du mètre carré dans ces maisons est estimé à 1 788 euros, ce qui représente une baisse de 0,9% du prix par rapport au mois d'août 2016. De même, le prix des appartements est en baisse de 5% au mois d'août 2017, toujours sur une période d'un an, ramenant à 1 409 euros le prix du mètre carré.  

Les conseils de la rédaction ! 

Avec la stabilisation des taux d'intérêt cet été, ou du moins leur progression quasiment nulle, il reste encore possible aux meilleurs dossiers d'emprunter pour des taux très attractifs. De même, la fin du dispositif PINEL étant programmé pour la fin 2017, il est encore temps d'en profiter.