La commune de Charenton-le-Pont est de plus en plus attractive ! 

Le phénomène de marché de report se constate souvent dans les communes situées près de grandes villes dans lesquelles les prix sont assez élevés. C'est le cas notamment de celle de Charenton-le-Pont, qui n'est pas très loin de Paris. 

Entre 2016 et 2017, les ventes de logements y ont augmenté de 20% ! 

Alors que les prix continuent de grimper à Paris, certains acheteurs sont obligés de se rendre à l'évidence: ils ne disposent pas du budget nécessaire pour y acheter un bien. Cette contrainte les force à reporter leur intérêt sur d'autres marchés à proximité mais où les prix sont moins importants. La commune de Charenton-le-Pont profite de ce marché de report puisqu'elle est plus abordable que la capitale française avec un prix moyen au mètre carré de 7 450 euros, selon MeilleursAgents. D'après ce que rapporte aux Échos Paul Laigle, un agent immobilier du réseau L'Adresse travaillant sur la commune, le profil des clients se rajeunit et plus de primo-accédants s'intéressent à la commune qu'avant. Toutefois, c'est bien souvent les familles qui achètent dans la commune. D'ailleurs, les biens les plus recherchés sont ceux de 70 mètres carrés et qui disposent de 3 pièces. Charenton-le-Pont attire de plus en plus d'acheteurs, comme le signale Paul Laigle en notant qu'il a réalisé 20% de ventes supplémentaires entre 2016 et 2017. De même, il a remarqué que les délais de vente se sont fortement raccourcis. En effet, alors qu'un bien se vendait en un mois et demi auparavant, aujourd'hui certains se vendent en deux semaines uniquement. Cette accélération du délai de vente est peut-être dû à l'atout de la commune: sa proximité avec la nature grâce à une forêt qui la borde au nord. 

2017: l'année de tous les records pour le secteur immobilier ? 

La FNAIM l'avait prédit, la barre des 900 000 transactions en un an allait être franchie en 2017. Effectivement, entre mai 2016 et mai 2017, ce sont 907 000 transactions qui ont été réalisées sur le territoire français, d'après les Notaires de France. Ce chiffre est d'autant plus impressionnant qu'entre 2016 et 2015, ce sont 824 000 transactions qui ont été effectuées, soit 83 000 transactions de moins. Cela témoigne du fort dynamisme du marché immobilier en 2017, appuyé entre autres par les taux d'intérêt faibles qui se stabilisent et les plans d'aides comme le dispositif PINEL mis en place par l'État.  

Les conseils de la rédaction ! 

Pour les futurs acheteurs souhaitant bénéficier du dispositif PINEL, il serait prudent de se dépêcher d'acheter. En effet, le dispositif est programmé pour prendre fin en 2017 et rien ne laisse à penser qu'il pourrait être éventuellement renouvelé jusqu'à présent.