Non, vous ne rêvez pas. Nous savions que la vie de château était en général un privilège lié au sang émanant d'un héritage ou d'un don dans de rares cas. Toutefois, il est désormais de plus en plus aisé pour le particulier lambda d’acquérir un vrai château chargé d'histoire !

En effet, le marché immobilier s’est enrichi depuis quelques années de biens d’exception : des châteaux à vendre en France, parfois multi centenaires. Passionnés de l’histoire attachés au patrimoine immobilier français, futurs acquéreurs ou actuels propriétaires, découvrez la réalité du dynamisme exceptionnel du marché immobilier des châteaux en France.

Des demeures châtelaines historiques

La France se démarque grâce à la richesse exceptionnelle de son patrimoine immobilier.
La présence de châteaux sur son territoire a rythmé l’histoire du pays. On se souvient de l’aura de certains châteaux historiques tels que :

  • Le Château de Versailles et ses jardins, construits par le souverain Louis XIV. Il a
  • été la résidence officielle de plusieurs Rois de France ;
  • Le Château de Chantilly datant du 16e siècle ;
  • Le Château de Fontainebleau, résidence des Rois de France dès Louis VII ;
  • Le Château de Chambord, désormais ouvert au public. Château emblématique réputé pour son grand nombre de visites ;
  • Le Château de Saumur, datant du 16e siècle, résidence officielle des Ducs d’Anjou.

Les châteaux français se caractérisent par une architecture remarquable (en pierre et en bois), une très grande superficie (des centaines voire des milliers d’hectares) ; et surtout, une histoire particulière accolée au domaine, de sa construction jusqu’à nos jours. Les châteaux avaient pour fonction principale de représenter des lieux de pouvoir, de justice, d’habitation des souverains, de garantir la protection et l’accès ou le non-accès du peuple.
Forts de ce passé, les châteaux passionnent toujours autant les Français.

Les avantages et les inconvénients liés à l’acquisition d’un château

Les avantages

Vous l’avez compris, il est de plus en plus facile d’acquérir un château en vente sans passer automatiquement par la case héritage ou don. Parfois, les prix avoisinent ceux d’un chic appartement parisien !

Il existe près de 40 000 châteaux sur le territoire français ; des gigantesques aux plus petits châteaux. Cependant, ce dynamisme cache bien souvent une réalité sombre qu’il est nécessaire de dépeindre. Les futurs propriétaires doivent être clairement avertis afin de s’engager en toute connaissance de cause.

De prime abord, acheter un château est une bonne affaire.
Contrairement à d’autres types de biens qui connaissent une hausse sur le marché, les châteaux se caractérisent par une chute des prix : jusqu’à 25 % depuis 2008. Les prix sont au plus bas, ce qui constitue un gros avantage financier pour les futurs propriétaires.

Autre aspect intéressant, l’attrait de ces châteaux ne se limite pas aux nationaux. De nombreux étrangers ont franchi le pas en voyant un château à vendre, et sont dorénavant propriétaires de ces biens immobiliers. La région Île-De-France est la plus demandée, car elle présente le plus d’atouts à leurs yeux. La proximité avec la ville de Paris d’une part, et l’état à l’achat d’autre part (absence de travaux pour la plupart) sont très souvent des arguments décisifs. Ces étrangers acquéreurs en France sont très souvent originaires du Moyen-Orient pour la région parisienne, des USA pour la Normandie, et de la Chine pour la Bourgogne.

Pour les étrangers, la jouissance personnelle n’est pas la seule motivation à l’achat des châteaux à vendre en France. De véritables plans et business entrepreneuriaux sous-tendent ces acquisitions de domaine. Pour le plus grand bonheur du pays : les biens sont entretenus et pérennisés.

Pour revenir aux nationaux, ils préfèrent faire l'acquisition d'un petit château à vendre. Taille du domaine réduite, authenticité des matériaux… et là, le prix s’envole ! À l'inverse des grands biens, la valeur de ceux-ci augmente entre 15 et 40 % ; 15 % pour les châteaux valant moins de 1,25 million d’euros, et jusqu’à 40 % pour ceux qui valent plus que ce montant. Quotidiennement, les privilèges à être propriétaire sont nombreux. Vous pourrez organiser des activités génératrices de revenus autour de la vie du château : séminaires, concerts, hébergements, visites touristiques, salles de spectacles, etc. Les recettes peuvent grimper jusqu’à 200 000 euros annuellement selon la localisation géographique du bien.
Vous bénéficierez aussi des mécanismes de défiscalisation qui vous aideront à restaurer le château.

Les inconvénients

Acquérir un château est un choix de vie, à la limite du sacerdoce. Il a un impact durable sur vos habitudes de vie et vos désirs.
Dévouement et force sont indispensables pour faire vivre votre château.
De nombreux châtelains, usés par l’énergie et les finances faramineuses investies au fil des ans (régulièrement à perte) se résignent à vendre.

Ce qui explique l’explosion du nombre de châteaux destiné à la vente en France.
Avant de franchir le pas, assurez-vous au préalable que vous êtes capable de vous en occuper sans condition (vous et votre descendance). Ceci, afin de ne pas avoir de regrets couplés à une situation financière précaire en fin de compte.

Finalement, comment devenir acquéreur ?

Devenir acquéreur nécessite de se renseigner sur des informations capitales. Elles vous aideront à choisir le bien le plus avantageux pour vous, des points de vue financiers et matériels. Lors de l'achat d'un château, vous devez tenir compte de plusieurs élements : 

  • Du prix d’achat : il représente le premier critère, couplé à des frais d’entretien
  • De la qualité de l’investissement : le type de matériau, l’ancienneté du bien, la
  • durabilité sont autant d’éléments à prendre en compte
  • De votre profil professionnel et personnel : entretenir un château demande descompétences particulières telles que des connaissances historiques, qui ne sont pas toujours communes à la majorité ;
  • Du timing de l’acquisition : le marché fluctue. Les prix grimpent et baissent. : À vous de faire coïncider votre achat avec celui du marché immobilier 
  • Des projections dans l’avenir : vous pouvez décider d’acheter aujourd’hui et de revendre demain. Tout dépendra de vos objectifs de vie 
  • Des avantages fiscaux : plusieurs atouts tels que la Loi Malraux ou des exonérations des droits de succession donnent un gros coup de pouce aux propriétaires actuels ou futurs.

Vous devrez donc peser soigneusement le pour et le contre avant d’acheter un château, et décider ou non de vous lancer dans cette grande aventure.